Antimaçonnisme : Le PR Malick Ndiaye attaque Oumar Sarr et Decroix : «Nous avons une classe politique dans ses différents démembrements qui a prouvé ses racines franc-maçonniques»

Le Professeur Malick Ndiaye, sociologue, antimaçonnique primaire, homophobe et fervent supporter des frères musulmans a au cours d’un entretien accordé à Dakaractu réaffirmé son opposition aux droites de l’homme ainsi qu’au système gouvernemental démocratique

ni l’intégrisme occidental des droits de l’homme et de l’Etat de droit, ni l’intégrisme fondamentaliste, orientaliste n’emporte l’adhésion de l’Afrique

Ce matin du 7 décembre 2016, en marge d’une Conférence de presse organisée par le « Collectif des Leaders Garmi pour la Défense de Mankoo Wàttu Senegaal » (une branche dissidente de la « Coalition Mankoo Wattu Sénégal »), le professeur Malick Ndiaye, n’a pas raté le président Macky Sall, mais aussi, Mamadou Diop Decroix et Cie

La raison de sa « nouvelle » colère plus que tardive est que la date du 02 juillet 2016 avait été choisie pour les élections législatives hors cette date tombait en plein ramadan, profitant de la présence des journalistes il s’adresse à eux

cette classe politique qui nous a fait la plus grande des injures de tous les temps en disant qu’ils se sont mis d’accord sur le 2 juillet, en plein ramadan, pour la tenue des élections législatives

Pour aussitôt enchérir dans un amalgame des plus douteux dont il est habitué en déclarant

Malheur à ce pays qui ne sait plus reconnaitre ses racines. Mais, ce n’est pas la première fois. Souvenez-vous, le 20 Mars, date à laquelle s’était tenu ce fameux referendum, correspondait à la journée mondiale de la jeunesse chrétienne… Cela veut dire qu’il faut qualifier la culture maçonnique de cette classe politique. Nous avons une classe politique dans ses différents démembrements qui a prouvé ses racines maçonniques de façon claire en ne faisant pas la distinction entre le 02 Juillet en France et le 02 Juillet de cette année au Sénégal. Nous avons à faire à des opposants qui ignorent les réalités socio-culturelles du Sénégal avec le choix maçonnique de cette date. Ce sont des héritiers de Blaise Diagne qui a introduit la franc-maçonnerie au Sénégal depuis années

et de conclure son discours par une analogie écoeurante entre la libération de 11 hommes arrêtés pour homosexualité et un imam reconnu de terrorisme

Le pouvoir a détenu l’Imam Alioune Ndao et libéré les 11 homosexuels à Kaolack. Ce qui est inacceptable… Nous demandons au président Macky Sall de faire juger et de libérer l’Imam Malick Ndao

Pour rappel ce triste individu a déjà fait parler de lui plus d’une fois notament dans l’affaire l’opposant à l’avocat Me El Hadj Diouf où il avait dit à son propos parmis d’autres phrases acerbes

Je comprends sa démarche d’avocat inculte, mécréant et va-nu-pieds

10377072-16988691.jpg