Le cimetière Loyasse où repose pour l’Orient éternel Jean-Baptiste Willermoz labellisé refuge pour oiseaux

Le plus vieux des cimetières lyonnais devient un refuge pour oiseaux Créé en 1807, sous le Premier Empire, trois ans après le Père Lachaise. C’est alors la naissance des cimetières communaux, en bordure des villes et dans des endroits balayés par les vents pour les odeurs. Le cimetière de Loyasse est considéré comme un petit Père-Lachaise. De…